communiqué de presse

communiqué de presse

Le printemps du vivier à l'isle sur la sorgue ..

 

L'arrivée du mois de juin 2015 annonce les 10 ans du VIVIER, seul restaurant étoilé depuis 8 ans à l'Isle sur la Sorgue dans le Vaucluse en Provence, capitale des brocantes et des antiquaires au cœur de la "Venise provençale"..... 

Alors que certains voyaient la fin du VIVIER en raison de la séparation du couple Fischnaller propriétaire du lieu, LE VIVIER, son étoile en poche pour la huitième année consécutive, revêt son habit de fête pour son dixième anniversaire !! Patrick Fischnaller, unique actionnaire désormais depuis le début du printemps, soutenu par ses proches, ses fidèles collaborateurs et ses clients, a toujours suivi son instinct et ses convictions pour sauvegarder son entreprise qui emploie 12 salariés en pleine saison, pour le grand plaisir ... de nos papilles !! 

Patrick Fischnaller, garant de l'esprit du VIVIER, a choisi de faire confiance au jeune chef Romain Gandolphe, jusqu'alors second de cuisine au sein de la brigade du Vivier.  Depuis l'arrivée du printemps, Romain, originaire du Gard et riche d'expériences significatives acquises chez Thierry Marx, Philippe l'Abbé et Bernard Roth, a pris les rennes de la cuisine du VIVIER. Ambitieux innovant et réaliste, ce jeune chef talentueux travaille en parfaite harmonie avec Patrick Fischnaller : le chef apporte ses idées, sa créativité et son imagination en lien avec la ligne directrice de Patrick pour une cuisine empreinte de finesse, tant dans la conception que dans la réalisation, avec des produits de saison et du terroir ... 

Résultat : une carte raffinée, mais jamais prétentieuse, surprenante quelquefois et toujours pleine de bonnes idées, proposant des vins, connus ou pas d'ici ou de là bas, toujours en accord parfait avec les plats du moment, dans un cadre contemporain ou la terrasse suspendue au dessus de la rivière est une promesse au bien être, le tout mêlant convivialité et professionnalisme   .... L'esprit du Vivier est bien là !!

 

A la découverte du

VIVIER ...

Retour sur un parcours de rencontres

Fils de restaurateur, Lyonnais d’origine, Patrick FISCHNALLER part très tôt travailler à Londres, capitale des nouvelles tendances. Durant de nombreuses années, il travaille pour Sir Terence Conran (entre autres, fondateur de la chaîne « Habitat » et propriétaire des Conran Shop). Sa carrière prend un bel essor. Toujours très proche de la cuisine, il s’oriente vers le management et se passionne pour les vins : il ouvre notamment L'ORRERY à Londres, avec son ami Chris Galvin, où, très rapidement ils obtiendront une étoile Michelin. Il y aura aussi le restaurant L'ALMEIDA et une épicerie fine... Sa dernière expérience l’emmènera à rejoindre Jeremy King & Chris Corbin pour l'ouverture du WOLSELEY sur Piccadilly.

Après plusieurs années de vie londonienne trépidante, la famille Fischnaller, de retour en France, choisit de s'installer en Provence. c'est à  L'Isle sur la Sorgue, une adresse discrète, en surplomb de la Sorgue que Patrick Fischnaller imagine assez rapidement comment s’approprier le lieu et mettre en valeur cette très grande terrasse jusqu’alors inexploitée. Un potentiel évident qu'il transforme autour de la convivialité, l’authenticité et le naturel. Il sera l’expression de son parcours, de Lyon à la Provence en passant par Londres mais aussi l’Espagne, le Portugal, le Tyrol, l'Italie ...

 Le restaurant Le VIVIER ouvre à l’été 2005. Métamorphosé, il conquiert assez rapidement une belle notoriété.....

 


Une cuisine sincère et créative

En revenant en France, Patrick Fischnaller souhaite « renouer avec le plaisir d’être face au fourneau » ; durant les deux premières années, c’est lui le chef. Il signe une cuisine très enlevée, inspirée par ses voyages et ses rencontres. Elle a rapidement un vif succès auprès des gourmets de la région, ceux de passage, et lui vaut une étoile au Michelin dès 2008. Celui-ci dira :

« Voilà une belle table contemporaine : sa terrasse face à la Sorgue et ses rives verdoyantes sont un plaisir pour les yeux, plus encore ses assiettes, très graphiques et soignées. Le chef mêle saveurs et textures avec délicatesse et subtilité. »

Aujourd’hui, Romain Gandolphe a pris les rênes de la cuisine. Il travaille en parfaite harmonie avec Patrick Fischnaller : le chef apporte ses idées, sa créativité et son imagination en lien avec la ligne directrice de Patrick pour une cuisine empreinte de finesse, tant dans la conception que dans la réalisation.

« Notre région regorge de saveurs, se réjouit Patrick. En travaillant avec des produits de saison et du terroir, nous mettons tout en œuvre pour les respecter et les révéler. »

 

 

Une cave d’exception

Le sommelier Antoine Santini, arrivé depuis septembre 2011, est aujourd'hui l'homme de l'art qui fait découvrir aux clients la cave du VIVIER .. plus de 300 références, pour une carte néanmoins volontairement simplifiée, permettant à chacun de trouver, en fonction de ses goûts et de son budget, son bonheur. De très nombreux vins sont proposés au verre, avec accords mets et vins et wine flights ...

 

 

Un lieu contemporain et

raffiné

Avec la complicité de la décoratrice provençale Nono Girard , le cadre devient contemporain et raffiné, sans pour autant se prendre trop au sérieux.

De l’orange vitaminé aux murs, des poissons rouges en suspension, des meubles chinés à L’Isle-sur-la-Sorgue : le cocktail composé ici est en droite ligne avec l’esprit vif et inventif du propriétaire.

Surplombant la Sorgue paresseuse, la terrasse du Vivier est un havre de douceur .. Le repas se déroule au rythme de l’eau, où des ombres et des truites fraient sous les branches des saules, des pêcheurs discrets, des canards curieux et tous les jeux d'ombre et de lumière qui tamisent l'eau, tout en douceur ... Un espace privilégié pour les amateurs de nature.

 

 

Une réserve de compétences

Le Vivier est aujourd’hui une entreprise de 12 collaborateurs qui a la capacité de recevoir 70 convives, en intérieur ou en extérieur.

Romain Gandolphe, le nouveau chef de cuisine, jusqu'alors second de la brigade, perpétue l'esprit du Vivier.  Avant cette belle rencontre, sa carrière l'a également emmené chez Thierry Marx, Philippe l'Abbé et Bernard Roth. Très proche de la nature, Romain associe des saveurs sur un mode ludique et révèle les produits en mêlant tradition création et émotion. En collaboration avec Patrick,  ils sélectionnent les meilleurs produits de saison et du terroir, en privilégiant bien entendu « Les circuits courts ». Passionné et ambitieux, Romain élabore de nouveaux plats dans un but unique : séduire les papilles des convives du VIVIER !

Après avoir effectué un séjour à Londres à Terroir, l’un des bistrot à vin les plus branchés du moment, où il découvre les vins natures et les vins d’ailleurs et travaillé avec l’équipe d’Edouard Loubet (2 * Michelin à Bonnieux) , Antoine Santini, sommelier & assistant de Direction ,  rejoint Le Vivier dès septembre 2011. Ce passionné de vin vole de dégustation en domaine pour le plus grand plaisir des convives .. « La carte des vins évolue sans arrêt au grès de mes coups de cœur et de mes envies. » Antoine propose des vins d’exception pour des moments d’exception et propose une très belle sélection de vins au verre permettant d’accompagner les menus avec des accords judicieux. Depuis 2013, Antoine a intégré la direction du restaurant

 Alexia Grisnaux, originaire d’Alsace, est la maître d’hôtel du Vivier depuis 3 ans. Cette professionnelle, soucieuse du détail, réinvente chaque jour le service « Nous devons être toujours à l’écoute et aux petits soins pour nos clients ... notre travail consiste à devancer leurs souhaits et à leur offrir des moments de vrai plaisir »

 

 

Des MENUS à la carte

 

Ouvert toute l’année, le VIVIER propose :

• En semaine le menu du marché : 32 euros

• Le menu/carte trois plats : 53 euros

• Le menu gourmand 7 plats : 75 euros.

Quelques spécialités ...

• L'assiette façon TAPAS (qui reprend en six bouchées les entrées du moment)

• Le pithiviers de pigeon du Comtat aux cèpes et foie gras (un incontournable du Vivier)

Le Tout chocolat (chocolat grand cru, blanc, praliné ..)

 

Et également des menus personnalisés

À plusieurs périodes de l’année, LE VIVIER propose des « versions spéciales » en fonction du calendrier, des fêtes, de leurs envies …

C’est ainsi qu’on retrouve :

• Des dates incontournables comme la Saint-Sylvestre, la Fête des Mères, Noël, ou la Saint - Valentin

• Mais aussi des suggestions plus originales, comme en janvier et février par exemple où le menu gourmand se transforme en menu "truffes ", ou bien pendant les mois de novembre et décembre, des soirées d'exception autour du vin et du fromage, en présence des producteurs …

 

Localisation

IMGP6818.JPG

 À une demi-heure d’Avignon, L’Isle-sur-la-Sorgue, charmante petite ville de 20 000 habitants au beau patrimoine artistique, offre un contraste saisissant suivant les jours… Douceur de vivre et flânerie au bord de l’eau, la semaine et bain de foule et animation trépidante le dimanche pour le marché des antiquaires, qui attire des amateurs du monde entier !

Depuis quelques années, les propositions de chambres d’hôtes de qualité se sont multipliées à L’Isle-sur-la-Sorgue. LA CAROL’ISLE, ARTI SHOW, LE CLOS VIOLETTE ou LA MAISON SUR LA SORGUE… pour en citer quelques-unes. Un service d’acheminement peut être mis en place pour les clients qui souhaiteraient ne pas prendre leur voiture.

À noter également que, LE VIVIER propose, à quelques kilomètres, une maison d’hôtes qui offre à ceux qui souhaitent rester sur place ou prolonger leur séjour de bénéficier d’une adresse nouvelle. Le lieu s’appelle « LE VIVIER DE FONTAINE ».

 

 

Renseignement presse - benedicte odin - bodinpillot@gmail.com